Gilbert et Nicole Coullier

Gilbert et Nicole Coullier

Gilbert Coullier, producteur de spectacle débute sa carrière en organisant des bals en Normandie. Le 28 mars 1975, il organise pour la première fois au Parc des expositions de Rouen, le concert du grand Johnny Hallyday. Ce show confirme son amour pour le monde du spectacle et sonne le début d'une grande carrière dans ce domaine.

Plus tard, Gilbert Coullier organise avec des associés les spectacles d'artistes internationaux comme Bob Marley, Prince, Police, Les Rolling Stones, Michael Jackson ou encore Madonna. En mars 1991, il crée sa propre société de production, Gilbert Coullier Productions, accompagné de Nicole Coullier, son épouse et meilleure alliée.

Accompagné de Nicole Coullier, son épouse et meilleure alliée, ils lancent "Gilbert Coullier Productions ". Ils se consacrent alors aux artistes francophones tels que Patrick Bruel, Céline Dion, Michel Polnareff, Serge Lama, M. Pokora, Véronique Sanson, Nolwenn Leroy, France Gall, Garou, ou Michel Sardou. Ils se diversifient ensuite en produisant notamment les one-man-shows de Gad Elmaleh, Laurent Gerra et Patrick Timsit.

En 1992, "Gilbert Coullier Productions ", produit la comédie musicale culte Starmania mise en scène par Lewis Furey qui compte plus de 5 millions de spectateurs. Après ce triomphe, d'autres spectacles musicaux voient le jour, tels que "Elvis Story" en 2006 et "Il était une fois Joe Dassin" en 2010.

En 2013, les époux se lancent dans l'aventure "Robin Des Bois". Cette comédie musicale est un énorme succès puisqu'elle totalise plus de 800 000 spectateurs et 400 000 albums vendus. Leur passion commune pour le spectacle entraîne Gilbert et Nicole à s'investir dans un nouveau projet de show musical. Le prochain en date sera l'adaptation de l'oeuvre d'Alexandre Dumas "Les 3 Mousquetaires", les premières représentations sont prévues pour septembre 2016.

Gilbert et Nicole Coullier en vidéos

Paris Match dans les coulisses du spectacle

Gilbert et Nicole Coullier, son actualité

"Les 3 Mousquetaires" au micro de Paris Match (Vidéo)